Laurence Voïta lauréate du Prix du polar romand 2021

Le Prix du polar romand 2021 récompense l’écrivaine Laurence Voïta pour son roman « Au point 1230 », paru chez le jeune label éditorial de la Riviera Les Editions Romann. Le jury salue la naissance d’une nouvelle plume noire en Suisse romande. Il relève les qualités de narration de l’auteure et sa plume vive et sensible. Doté de CHF 3000.-, ce prix a pour mission de valoriser la richesse et les talents de la scène du polar en Suisse romande. 

Laurence Voïta, auteure de «Au point 1230» (Ed. Romann), remporte le Prix du polar romand 2021. Avec ce premier roman noir, la Boélande, enseignante et dramaturge, questionne la chance, le hasard ainsi que le pouvoir de l’argent à travers le destin tragique d’une enseignante de la Riviera lémanique aux baskets roses, amoureuse de course à pied et du détenteur d’un billet de loterie gagnant qui décide de perdre son billet. Le jury du Prix du polar romand 2021 relève les qualités de la narration, à la fois efficace et d’une grande finesse. La plume sensible et vive de l’auteure se met au service de personnages familiers, attachants et crédibles, dont Bruno, policier à l’aube de la retraite, fanatique de trains miniatures. «Au point 1230» prouve par ailleurs que l’on peut écrire un excellent roman policier sans qu’une seule goutte de sang ne soit versée. Laurence Voïta a par ailleurs signé «A cinq heures, au café» en 2017 et «Vers vos vingt ans» en 2019. 

Les deux autres finalistes du Prix du polar romand étaient Olivier Chapuis avec «Balles neuves» (BSN Press) et Marc Voltenauer avec «Les protégés de Sainte-Kinga» (éd. Slatkine&Cie). Le jury était composé de Stéphanie Berg, responsable de la littérature noire à Payot Lausanne, Valérie Daetwyler, bloggeuse polar (sangpages.com), Sébastien Dyens, commissaire à la police judiciaire de la ville de Lausanne, Isabelle Falconnier, déléguée à la politique du livre, Cécile Lecoultre, critique littéraire 24Heures, Michel Sauser, programmateur du Théâtre 2.21 à Lausanne et Christian Zutter, président de l’association Lausan’noir, chef du protocole de la Ville de Lausanne retraité. 

Le Prix du polar romand est organisé par le Service des bibliothèques et archives de la Ville de Lausanne. Il a récompensé en 2020 «Tombent les anges» de Marlène Charine, en 2019 «Glory Hole» de Frédéric Jaccaud, en 2018 «La Coach» de Nicolas Verdan et en 2017 «Chaleur» de Joseph Incardona. Doté de CHF 3000.-, ce prix a pour mission de valoriser la richesse et les talents de la scène du polar en Suisse romande. Il est habituellement remis dans le cadre du festival Lausan’noir, annulé ce printemps. 

3 finalistes Prix du polar romand 2021

Tadam ! Les 3 finalistes du Prix du polar romand 2021 sont…

Olivier Chapuis

pour «Balles neuves»
(BSN Press)

Marc Voltenauer

pour «Les protégés de Sainte-Kinga»
(éd. Slatkine&Cie)

Laurence Voïta

pour «Au point 1230»
(éd. Romann)


Qui sera le ou la lauréat·e du Prix du polar romand 2021 ?

Réponse le 10 mai !
Suspense !


Et c’est parti pour la 5e édition du Prix du polar romand !

La Sélection du Prix du polar romand 2021 est composée des 10 titres suivants, représentatifs de la diversité de la scène de la littérature noire de Suisse romande :

  • Fabio Benoît, L’ivresse des flammes, Favre
  • Olivier Chapuis, Balles neuves, BSN Press
  • Stéphanie Glassey, L’éventreuse, Gore des Alpes
  • Marie Javet, Les roses sauvages, Plaisir de Lire
  • Tatjana Malik, Le loup du Val de Bagnes, Ed 180°
  • Pascal Parrone, Backstage, Slatkine & Cie
  • Yves Paudex, Le train des brumes, Plaisir de Lire
  • Michael Ronsky, Gratte-Foutre, L’Age d’Homme
  • Laurence Voïta, Au point 1230, Romann
  • Marc Voltenauer, Les Protégés de Sainte-Kinga, Slatkine

Le Prix du polar romand est doté d’un montant de CHF 3000.-. Il récompense l’auteur d’un polar, ou roman noir, à suspense ou thriller écrit par un ou une auteur.e romand.e et paru dans l’année écoulée. Ce prix a pour but de valoriser la scène littéraire et éditoriale du polar en Suisse romande, particulièrement dynamique depuis quelques années.

Il a récompensé en 2017 Joseph Incardona pour Chaleur (Finitudes), en 2018 Nicolas Verdan pour La Coach (BSN Press), en 2019 Frédéric Jaccaud pour Glory Hole (Les Arènes) et en 2020 Marlène Charine pour Tombent les Anges (Calmann Lévy)

Le jury du Prix du polar romand 2021 est composé de Stéphanie Berg, responsable de la littérature noire à Payot Lausanne, Valérie Daetwyler, bloggeuse polar (sangpages.com), Sébastien Dyens, commissaire à la police judiciaire de la Ville de Lausanne, Isabelle Falconnier, déléguée à la politique du livre de la Ville de Lausanne, Cécile Lecoultre, critique littéraire au journal 24Heures, Michel Sauser, programmateur du Théâtre 2.21 à Lausanne et Christian Zutter, président de l’association Lausan’noir, chef du protocole retraité de la Ville de Lausanne.


Inscription à la newsletter